• Leçon de blanche neige

    Vous ne savez pas comment expliquer le mode de vie P@léo 2.0 à vos enfants?

    Voici un atelier philo inspiré d’une séquence des dessins animés préférés de vos enfants. Une base de discussion qui pourra peut-être amener vos enfants à voir les choses autrement et à modifier certaines habitudes.

    Quand ce sont eux qui décident de changer, c’est beaucoup plus facile. Leur imposer le mode de vie paléo risquerait de trop les frustrer et pourrait entraîner l’effet inverse ! Ce serait dommage !

    Voici le 2ème atelier philo du mercredi : Est-ce que ce qui est beau est bon?

    « Pomme devient rouge pour tenter Blanche Neige et lui donner envie de te croquer! » dit la méchante sorcière de Blanche neige.

    La sorcière a plongé la pomme dans du poison et lui a donné une belle couleur rouge, une odeur alléchante  pour que Blanche Neige en la voyant est instantanément envie de croquer dedans. Mais est-ce que la sorcière goûte la pomme, elle? Bien sûr que NON, elle est empoisonnée, elle le sait.

    En revanche Blanche neige qui ne sait pas ce qu’il y a à l’intérieur de cette belle pomme rouge, va faire confiance à la vieille dame et va croquer dedans.

    Et bien, si vous transposez cette histoire au monde moderne, il suffit de remplacer les acteurs: la sorcière, ce sont les industriels,  Blanche neige c’est votre enfant et la pomme empoisonnée ce sont les bonbons et autres sucreries/pâtisseries industrielles.

    Les industriels qui fabriquent des bonbons avec de la couenne de porc, des cochenilles, des colorants et des additifs toxiques, croyez-vous qu’ils mangent leur produit? NON, car ils savent que ce n’est pas bon pour leur santé.

    En revanche, vos enfants qui voient toutes ces belles formes, ces belles couleurs sur les bonbons et qui sentent leur odeur fruitée et sucrée, et bien, eux, ils vont les manger !

    Car ils ne savent pas ce qu’ils mangent (moi même je ne le savais pas il y a 2 ans de cela). Mais si on leur montre avec quels ingrédients c’est fabriqué, croyez vous qu’il vont toujours appelé ça des « bons- bons ». C’est plutôt des « beurk-beurk » qu’il faudrait les appeler!

    Bon bien sûr, contrairement à Blanche neige, dont le poison fait effet tout de suite, le poison des industriel (qui s’appelle sucre, aspartame, additif, colorant…) est plus perfide, plus sournois. Ce n’est qu’au bout d’une consommation régulière et excessive de sucreries et pâtisseries industrielles que la maladie surviendra: caries, diabète, obésité, hyperactivité…

    Il faut savoir qu’une armée de personnes spécialisées en marketing est payée pour trouver toutes les astuces pour vous faire consommer ces produits: le goût, les odeurs, les couleurs, le packaging… tout est étudié pour que vous cédiez à la tentation.

    La leçon du jour de Blanche neige est une double leçon:

    - tout ce qui est beau et qui sent bon, n’est pas forcément bon pour la santé ! 

    - renseigne-toi toujours sur la composition et l’origine des produits que tu manges 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :